Porquoi le Coq Chantant a St-Livres

A fin 2007, Anna et Francis achètent un appartement en PPE au nº7 de la Rue St-Laurent.

A l’époque il y avait devant leurs fenêtres un jardin pas très accueillant et une maison en mauvais état sans fenêtre du côté jardin. Cette maison était par le passé le bistrot d’en haut « la Croix Fédérale », voir les photos.
Anna a eu l’idée de réaliser son rêve, à savoir créer des chambres d’Hôtes à l’image de ce que sa grand-mère avait fait dans le canton de Schaffhouse. Son lieu portait le nom de « Paradies » à Klostergut dans un couvent www.klotergutparadies.ch
Pour réaliser ce projet, Anna et Francis ont dû acquérir le bâtiment et le terrain a deux propriétaires différents.
Francis a géré ce projet comme architecte et la réalisation qui a suivi.
Avec l’intégration des éléments de feng shui, l’art de vivre Chinois, ce lieu est un endroit de bien être.
Anna a pris une grande part dans les choix, les matériaux et l’ameublement.
Le Coq Chantant a été inauguré en août 2012.

© 2020 Le Coq Chantant

Historie du Coq Chantant

L’histoire du Coq Chantant commence bien avant St-Livres.

Avant la deuxième guerre mondiale, les grands-parents de Francis tenaient une auberge qui portait le nom de « Coq Chantant » à Frévent dans le Pas-de-Calais en France.
Malheureusement pendant la guerre mondiale, l’auberge est partiellement détruite par une bombe et ne sera jamais reconstruite.
Prêt de 75 ans après, alors que Anna et Francis s’apprêtent à ouvrir leur Bed & Breakfast à St-Livres, Francis raconte l’histoire de l’auberge de ses grands-parents à Anna. Ils décident alors d’abandonner le nom qu’ils avaient choisi et donnent le nom de « Coq Chantant » à leur projet.
L’auberge revit maintenant à St-Livres avec sa fontaine qui rappelle le ruisseau qui passait à côté, où les gens jetaient des pièces de monnaie comme porte bonheur.
Après la guerre, les parents de Francis ont immigrés en Suisse pour trouver du travail.

Demolition et reconstruction

meilleur prix garanti, late check out Réservation